LAISANT Charles-Ange


Charles-Ange Laisant

(1841-1920)

Elève (non confirmé)

Mathématicien

& homme politique

 


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Auteur : Jean-Louis Liters

 

 

LAISANT Charles-Ange

(1841-1920) 

Élève (?) / Mathématicien – Homme politique

 

Né le 1er novembre 1841 à Basse-Indre (Loire-Atlantique) d’un père qui fut maire radical du Bignon.

Élève du lycée de Nantes, selon le Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier

alors que son nom n’apparaît pas dans les palmarès du lycée,

il sort de l’École Polytechnique en 1862 mais démissionnera de l’armée avec le grade de capitaine en 1875.

Ardent républicain et fervent admirateur du docteur Guépin, il est en 1870 vénérable de la loge maçonnique nantaise La Libre conscience.

Conseiller général de la Loire-Inférieure de 1871 à 1874, il réclame dès 1873 l’instauration de l’instruction publique primaire obligatoire, gratuite et laïque.

Député de la Loire-Inférieure de 1876 à 1885, il siège à l’extrême gauche, vote l’amnistie en faveur des condamnés de la Commune et demande la réduction à trois ans du service militaire.

Directeur, à partir de 1879, du journal Le Petit Parisien, où il signe Frollo, il devient député de la Seine en 1885.

En 1889 il est réélu, mais comme candidat boulangiste. Longtemps l’intermédiaire entre Clemenceau (*) et Boulanger (*), il est le défenseur de la cause boulangiste dans la brochure Pourquoi et comment je suis boulangiste.

 

Charles Laisant Enfants terribles

 

En 1893 il s’éloigne de la vie politique et, poussé par son fils Albert, devient libertaire et libre-penseur.

 

Docteur ès sciences mathématiques en 1877 pour deux thèses, l’une sur les quaternions et l’autre sur les courbes et les surfaces, Laisant, parallèlement à sa carrière politique, continue à étudier les mathématiques et réfléchit à leur enseignement.

Professeur à l’École Sainte-Barbe, examinateur à l’Institut agronomique, il est répétiteur de mécanique puis, à partir de 1898, examinateur à Polytechnique.

Il préside la Société mathématique de France et est membre de nombreuses académies des sciences étrangères.

 


Un favori :

 

Une monographie consacrée pour l’essentiel à Laisant, mathématicien et pédagogue.

 

L’auteur, Jérôme Auvinet,

docteur ès-sciences pour une thèse autour de Laisant,

est un ancien élève du lycée Clemenceau.

 

Charles Ange Laisant Thèse