XAU Fernand


XAU Fernand

(1852-1899) 

Élève / Journaliste

 

Né le 22 avril 1852 à Nantes, d’un père voilier et d’une mère tailleuse.

 

Il est le condisciple de Fernand Gasnier au cours d’enseignement secondaire spécial du lycée.

 

A Nantes, il débute en 1874 dans La Lorgnette, le journal des théâtres, puis il fonde Le Foyer, L’Étincelle, La Silhouette, publications littéraires ou satiriques éphémères, avant d’entrer au Phare de la Loire, le journal des Schwob.

En 1880, il publie une brochure sur Émile Zola. Parti à Paris, il est l’un des premiers reporters de l’histoire de la presse et innove en pratiquant l’interview. Chargé des échos et des faits divers, il écrit au Voltaire, au Gil Blas (qu’il dirigera après 1897), à L’Écho de Paris. Le 28 septembre 1892, il fonde Le Journal, quotidien « littéraire, artistique et politique », qui connaît un grand succès et qui s’attache des collaborateurs prestigieux : Octave Mirbeau, Alphonse Allais, Maurice Barrès, Jules Renard, Séverine.

 

Xau accueille de nombreuses manifestations festives données par l’Association parisienne des anciens élèves du lycée de Nantes dans la salle de spectacle du Journal. Il charge Charles Toché de la décoration de son hôtel parisien, avenue d’Iéna.

Épuisé par le travail, il meurt à Grasse au printemps 1899.