LE GOFFIC Charles


LE GOFFIC Charles

(1863-1932) 

Élève / Écrivain

 

 

Né à Lannion (Côtes-d’Armor) le 14 juillet 1863 d’un père imprimeur-libraire.

Il est en 1879-1880 en classe de philosophie avec Léon Duringer.

Reçu à l’agrégation (1887), professeur à Gap, Nevers, Évreux, Le Havre, il se fait connaître en 1889 par un recueil de poèmes, Amour Breton. Couronné par l’Académie française pour son premier roman Les Crucifiés de Keraliès en 1891, il abandonne alors l’enseignement pour la littérature. Dans son œuvre variée et importante, presque entièrement consacrée à la Bretagne, on retiendra le roman L’Abbesse de Guérande (1921) et les quatre volumes de récits publiés sous le titre L’Âme bretonne. Président de la Société des gens de lettres en 1922, il est élu à l’Académie française en 1930.

 

Voir sur « Julien / Anthologie » l’article consacré à Charles Le Goffic.