LANOË Julien


Julien LANOË

(1904-1983)

Elève

Homme de lettres 

et ami des arts

 

 


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Notice signée : Jean-Louis Liters

 

 

LANOË Julien

(1904-1983) 

Élève / Industriel – Homme de lettres

Né à Nantes le 7 juillet 1904, fils d’un marchand de fer.

Après avoir fait toutes ses études secondaires au lycée, il devient bachelier en philosophie en 1921 et entre à l’École des hautes études commerciales (HEC).

Marchand de fer depuis 1923, il succèdera à son père en 1934. En 1962 il deviendra PDG des Entrepôts métallurgiques de l’Ouest Lanoë et Adam.

Grâce à ses amitiés parisiennes, notamment au sein de la NRF de Jean Paulhan, il fonde à l’âge de 20 ans La Ligne de cœur, revue littéraire d’avant-garde, dont Jean Cocteau est le parrain. En 12 livraisons de 1924 à 1928, elle reçoit les signatures de Cocteau, Supervielle, Max Jacob, Gabriel Marcel, Reverdy, Chirico. Lanoë y publie les premiers textes de Maurice Fombeure et de Louis Guilloux, ainsi que les poèmes de Morven le Gaëlique. Il collabore à la NRF et fait paraître le recueil Vacances (1928). Il aide René Guy Cadou à rencontrer Reverdy et Max Jacob.

Cet industriel dans le fer est aussi amateur d’art ; il préside la Société des amis du musée des beaux-arts de Nantes de 1936 à 1970.