LADMIRAULT Paul


Paul LADMIRAULT

(1877-1944)

Elève

Musicien

Paul Ladmirault

Source : Daniel Ladmirault, son fils

 


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Auteur : Jean-Louis Liters

 

 

LADMIRAULT Paul

(1877-1944) 

Élève / Musicien

Né à Nantes le 8 décembre 1877 où son grand-père fut raffineur.

Il suit les cours du lycée de 1890 à 1895.

 

Il est le condisciple

d’Alphonse de Châteaubriant (*)

et, un temps, de son ami Émile Laboureur (*).

Parallèlement il étudie la musique. En 1888 il compose une « Sonate pour violon et piano » et reçoit les encouragements de Bourgault-Ducoudray (*).

A quinze ans, élève de seconde, il compose son premier opéra, Gilles de Rais, qui, donné à la salle des beaux-arts de Nantes le 18 mai 1893, rencontre les faveurs de la presse.

En 1895, il entre au Conservatoire de Paris où, de 1897 à 1904, il est l’un des élèves préférés de Gabiel Fauré et le condisciple de Florent Schmitt, Maurice Ravel, Georges Enesco.

Sa carrière parisienne est alors brillante ; il est l’un des animateurs de la Société nationale de musique ; il reçoit les encouragements de Debussy pour Le Chœur des Âmes de la Forêt tandis que Fauré et Ravel sont ravis par sa Suite bretonne.

Après la première guerre mondiale, il quitte Paris, revient à Nantes et n’aspire plus qu’au calme, propice au travail, de sa propriété de Kerbili dans la presqu’île guérandaise. En 1920 il est nommé professeur de contrepoint et de fugue au conservatoire de Nantes.

Dans le catalogue important de ses œuvres, relevons un opéra, Myrdhin, un ballet, La Prêtresse de Korydwenn, dansé à l’Opéra de Paris, une suite d’orchestre, La Brière, pour un film de Léon Poirier, tiré du roman La Brière de son ancien condisciple Châteaubriant (*).