DUMERIL Edmond


Edmond Duméril

(1887-1969)

Professeur d’allemand

 

Edmond Duméril 1930-1931

Edmond Duméril

Année scolaire (1930-1931)

Source : Archives & Daniel Le Pollotec

 


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Auteur : Jean-Louis Liters

 

 

DUMÉRIL Edmond

(1887-1969) 

Professeur d’allemand de 1919 à 1949

 

Né le 30 décembre 1887 à Toulouse, il est fils et petit fils d’universitaires.

Licencié d’allemand (1906) et de philosophie (1907), agrégé d’allemand (1914), il soutient en 1934 ses thèses en Sorbonne : Le Lied allemand et ses traductions poétiques en France et Lieds et ballades germaniques traduits en vers français. I

l est professeur à l’École primaire supérieure d’Ancenis (1912-1915), au lycée de Cahors (1915-1916) puis au lycée et à la faculté des lettres de Poitiers (1916-1919).

Nommé au lycée de Nantes en 1919, il y reste pendant trente ans, jusqu’à sa retraite.

De 1936 à 1949, il est aussi le directeur de l’Institut d’enseignement supérieur des lettres de Nantes.

 

Après la première guerre mondiale où il a été infirmier volontaire (1914) puis interprète volontaire (1916-1919) il devient disciple d’Aristide Briand (*) et milite à l’Association de la paix par le droit.

Cet humaniste, amoureux de la culture allemande à laquelle le rattache sa famille maternelle, ce chrétien convaincu, protestant dévoué au conseil presbytéral, est aussi l’animateur à Nantes du Comité d’échanges interscolaires franco-allemands. Avec douleur il voit la nazification de l’Allemagne et assiste au déclenchement de la deuxième guerre mondiale. En juin 1940 il accepte les fonctions de conseiller attaché au cabinet du préfet de la Loire-Inférieure pour les relations franco-allemandes.

Son journal du temps de l’occupation a été publié, présenté et annoté par l’historien Jean Bourgeon.

 

 

Edmond Duméril - son journal