de LA MORICIÈRE Léon


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Notice signée : Jean-Louis Liters

 

LA MORICIÈRE Léon de

(1806-1865) 

Élève / Général

 

Christophe-Léon-Louis Juchault de La Moricière est né à Nantes le 5 février 1806.

Prix d’honneur de mathématiques spéciales en 1822 au collège royal, il entre à l’École Polytechnique en 1824 et fréquente les milieux saint-simoniens.

Officier du génie, à la tête des zouaves il participe à la colonisation française de l’Algérie. Général de division (1843), il seconde le général Bugeaud à la bataille d’Isly, devient gouverneur général de l’Algérie (1845) et organise l’expédition qui conduit à la prise d’Abd-el-Kader (1847).

Nommé député de la Sarthe en 1846, il se rallie à la République en 1848 puis combat l’insurrection de juin à Paris ; il est ministre de la guerre du 28 juin au 20 décembre 1848 auprès de Cavaignac.

Vice-président de l’Assemblée législative, il s’oppose à la politique du prince-président ; il est arrêté, comme Le Flo, au coup d’État du 2 décembre 1851. Exilé en Belgique, il n’est autorisé à rentrer en France qu’en 1858.

Les Piémontais ayant envahi les États du Pape, il devient général en chef de l’armée pontificale où s’enrôlent comme zouaves de nombreux Nantais et Bretons. Mais battu à Castelfidardo et assiégé dans Ancône, il capitule (1860).

Un cénotaphe est élevé en 1879 en son honneur dans la cathédrale de Nantes.