CADOU René Guy


René Guy CADOU

(1920-1951)

Elève

Poète

Numériser 2

René Guy Cadou à 19 ans

Source : Jean Aoustin

 


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Auteur : Jean-Louis Liters

 

 

CADOU René Guy

(1920-1951) 

Élève / Poète

Né le 15 février 1920 à Sainte-Reine-de-Bretagne (Loire-Atlantique) de parents instituteurs.

 

Il est élève du lycée de la sixième à la terminale à partir d’octobre 1931.

 

Comme l’écrit Yves Cosson, « des études à Clemenceau, il garde peu de bons souvenirs, sauf les plaisirs de l’amitié : Jean-Pierre Foucher et, surtout, Sylvain Chiffoleau ».

 

ll publie son premier recueil de poèmes en 1937, alors qu’il est en classe de première.

 

Numériser

La classe de philosophie en 1938-1939

autour du professeur de philosophie Jacques Bois

Source : Joseph Girard (au dernier rang, marqué d’une croix)

 

Grâce à Julien Lanoë, il entre en relation avec Pierre Reverdy, et, dès 1937, avec Max Jacob dont il devient l’ami et qu’il rencontre en 1940 à Saint-Benoît-sur-Loire.

Avec ses amis les poètes Jean Bouhier, Béalu, Bérimont, Follain, Manoll, Rousselot, il fonde à Rochefort-sur-Loire, en 1943, ce qu’on appellera par la suite « l’École de Rochefort ».

D’abord instituteur suppléant pendant de nombreuses années, il se fixe avec Hélène à Louisfert en octobre 1945. C’est là, dans l’école du village, qu’il meurt des suites d’une grave maladie, en 1951.

En quelques années, il réussit à publier un grand nombre de recueils poétiques, dont le plus célèbre a pour titre Hélène ou le Règne Végétal.

 

Un article de « Julien / Anthologie » est consacré à René Guy Cadou.