BUAT Edmond


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Notice signée : Jean-Louis Liters

 

 

BUAT Edmond

(1868-1923) 

Élève / Général

 

Né le 17 septembre 1868 à Châlons-en-Champagne (Marne), fils d’un officier du génie qui achèvera sa carrière à Nantes et y prendra sa retraite.

 

Admis à Polytechnique en 1887, il en sort dans l’artillerie. Il est directeur du cabinet du ministre de la guerre, Millerand, au début de la guerre de 1914-1918.

A la demande de Clemenceau, il devient major-général des armées — auprès du général Pétain — le 5 juillet 1918, en remplacement de François Anthoine et le reste jusqu’au 20 octobre 1919 avant de devenir, le 24 janvier 1920, chef d’état-major général de l’armée, fonction qu’il exercera jusqu’à sa mort.

Il préside la distribution des prix au lycée le 12 juillet 1920. I

l est inhumé à Nantes au cimetière de la Miséricorde, en présence du maréchal Pétain qui revient à Nantes le 10 juillet 1927 pour l’inauguration du monument à la mémoire de Buat. Alexandre Millerand, ancien président de la République, et le général Ragueneau, camarade de lycée de Buat, assistent aussi à cette cérémonie.

Spécialiste de l’histoire militaire et de la tactique en artillerie, Buat est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur Ludendorff et Hindenburg.