BRUNEAU Jean


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Notice signée : Jacqueline Pivoin

 

 

BRUNEAU Jean

(1921-2001)

Élève / Peintre – Décorateur

 

Né à La Baule (Loire-Atlantique) le 3 septembre 1921, il fait sa scolarité au Petit-Lycée puis au Grand-Lycée où il est, en dessin, élève de Jules Ponceau.

 

Entré à l’École des beaux-arts de Nantes en 1938, il reçoit l’enseignement de Paul Deltombe et de Robert Villard. À sa sortie, en 1943, il obtient le Prix de la Ville de Nantes et devient dessinateur à Ouest Éclair.

Sa première exposition a lieu à la Galerie Bourlaouën en 1945. En 1948 il reçoit le Prix Lafont et « entre » au musée des beaux-arts.

Proche de René Guy Cadou, il réalise douze gouaches inspirées du recueil Hélène ou le Règne végétal.

Créateur de décor et de costumes de théâtre, il crée la Galerie d’Art Decré. Récompensé par le Prix Pineau-Chaillou en 1972, cet amoureux de la ville s’engage auprès de l’office du tourisme de Nantes Atlantique et se passionne pour les activités du Musée des Salorges où il prend la présidence, à la suite de Stany Gauthier.

Membre des Amis de l’Art et de l’Académie de Bretagne, il collabore en 1989 au Cahier « Écoliers de Nantes et d’ailleurs » et illustre par de belles aquarelles les textes de son ami Henri Bouyer pour les albums Nantes du bon vieux temps (1977) et Jules Verne de Nantes (1978).

Auteur d’une œuvre très variée, peintre, dessinateur, illustrateur, écrivain, collectionneur, le musée des beaux-arts lui consacre une rétrospective en 1974.

 

Jean Bruneau est l’auteur de la médaille du centenaire de l’Amicale des anciens élèves (1867-1967).