BRISSON Georges


Livre du Bicentenaire (Coiffard, 2008)

200 ans d'histoire - copie

Dictionnaire biographique

Notice signée : Jean-Louis Liters

 

 

BRISSON Georges

(1902-1980) 

Élève / Peintre

 

Né à Nantes le 15 mars 1902 dans une famille propriétaire d’une fonderie de plomb.

 

Il fait ses études au Petit-Lycée puis au lycée Clemenceau avant d’entrer à 17 ans à l’École des beaux-arts de Nantes où il reste trois ans. I

 

l travaille dans une faïencerie de Quimper avant d’effectuer en 1924, avec Bernard Roy et Jean Maxence, son premier voyage aux îles Canaries.

Avec sa peinture Souvenir d’Amazone (1924), il est le premier Nantais à réaliser une œuvre non figurative. En 1925 il peint la toile Ouagadougou et il présente des faïences à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, œuvres qui s’inscrivent dans les styles « art nègre » et « art déco » de l’époque. L’impact de Miro, qu’il rencontre vers 1928, cède face à l’admiration qu’il éprouve pour l’œuvre de Pierre Roy : il se dégage de la tentation abstraite pour un art plus onirique avant de renouer avec la tradition figurative.

En 1974 le peintre Jean Bruneau permet à Brisson de présenter à la Galerie Arpège un ensemble d’œuvres réalisées de 1924 à 1974.