Il y a 100 ans, la mort tragique de Jacques Vaché


Resized_20190107_095000

Presse-Océan (Edition du dimanche 6 janvier 2019)

Le 6 janvier 1919, Jacques Vaché est mort.

 

Le lendemain, les journaux nantais conteront les circonstances de son décès mais ne citeront pas son nom, ni celui de son compagnon décédé avec lui, pour ne pas « ajouter à la douleur d’honorables familles ». Il sera V… dans les quotidiens.

 

a 6 janvier

A droite :   Jacques Vaché

Trois jours plus tard, le 9 janvier, les mêmes journaux annonceront dans « L’Etat-civil de Nantes », les décès de :

« Jacques-Pierre Vaché, 23 ans, sans profession, hôpital Broussais.

Paul-Louis Bonnet, 22 ans, soldat, hôpital Broussais».

Paul Bonnet, fils d’un négociant en fer installé boulevard de la Fraternité à Nantes, s’était engagé « pour la durée de la guerre » le 12 avril 1917. Il servait dans l’artillerie. Il avait fréquenté Jacques Vaché au Lycée de Nantes.

Jean Bourgeon,

rubrique « Nos Années Cruelles »

 

A suivre sur le site « Nos Ans Criés »   www.nosanscries.fr

à la rubrique « Nos Années Cruelles » les chroniques, en 1919, des 6 janvier, 7 janvier, 9 janvier …

 

Voir aussi sur ce site : Georges / Julien / Biographies

 


 

On rappelle la publication en décembre dernier de :

 

Jacques Vaché Gallimard couverture

 

Passionnant et très documenté