2020/09/05 – Chloé ? Non mais Gabriel !


Un message de Gabriel

 

élève du Lycée Jules Verne

sous le prénom de Chloé

 

et

 

administrateur de l’Amicale

des Anciens Elèves

des Lycées Clemenceau et Jules Verne

 

« Cela fait des années que je fréquente l’Amicale des anciens élèves, avec toujours une grande joie. Les membres de l’Amicale m’ont connu dès l’âge de 14 ans, alors collégienne, puis lycéenne de Jules Verne.

Cette année, à l’âge de 21 ans, j’ai envoyé un mail aux membres du conseil d’administration de l’Amicale, dont je fais partie, pour leur annoncer un changement majeur: je suis une personne transgenre, ce qui signifie que je ne me reconnais pas dans le genre féminin qui m’a été assigné à la naissance.

L’identité féminine avec laquelle j’ai grandi ne me convient plus, ou plutôt ne m’a jamais vraiment convenu. Depuis mon entrée à l’université, j’ai annoncé cette nouvelle d’abord à ma famille, puis à tous mes cercles sociaux, et aujourd’hui auprès de vous, lecteurs du journal et du site de l’Amicale et visiteurs du site « Georges et les autres ».

J’ai choisi le prénom de Gabriel, qui remplace celui de Chloé que j’ai porté et aimé ces vingt dernières années. J’ai commencé un processus de transition, grâce au soutien inconditionnel d’une famille aimante. Je parle donc désormais de moi au masculin, en disant par exemple que je suis très heureux, et j’aimerais que chacun essaie de parler de moi de cette façon. Il m’a fallu longtemps pour en parler, mais jusqu’à présent, les réactions n’ont été que positives autour de moi, et j’en suis très reconnaissant.

La transidentité n’est pas encore bien connue, et je serai ravi de répondre à vos éventuelles questions via la page contact de Georges. Annoncer à toutes les personnes lisant ce texte cette « nouvelle » identité qui n’est en fait rien d’autre qu’une version plus authentique de moi même fait peur, mais je sais pouvoir compter sur votre bienveillance.

Cette nouvelle ne change en rien qui je suis. Je reste la même personne, avec la même volonté de m’investir dans notre belle amicale pour de nombreuses années à venir. Le jeune homme que je deviens est très semblable à la jeune fille que j’ai été dans ses rêves et ambitions.  »

 

 

Le Rose, le Bleu !

Aimer le rose, aimer le bleu !

Se sentir rose, se sentir bleu !

Choisir ou ne pas choisir ?

 

Jean-Louis